femme ukrainienne Anna 5369Vous êtes un homme célibataire depuis longtemps et vous aimeriez rencontrer une femme de l’Europe de l’Est ayant video femmes russes des valeurs traditionnelles familiales, alors vous êtes à la bonne place au CQMI ! Il vous suffira de rechercher une belle femme russe ou une femme ukrainienne ou une femme kazakhe célibataire dans notre base de données qui change presque chaque jour.CQMI : Agence de rencontre à Montréal russian marriage agency Le Centre Québécois des Mariages Internationaux (CQMI) a été créé en janvier 2015 à Montréal sur la rue Saint-Denis pour répondre à un besoin de la part de la population masculine canadienne nostalgique des couples traditionnels homme-femme. Au CQMI nous sommes de fervents admirateurs des femmes et nous sommes particulièrement fiers des progrès atteints au niveau des droits des femmes au Canada. C’est https://www.cqmi.ca une belle avancée pour l’humanité.Toutefois nous pensons que cette avancée des droits ne doit pas forcément condamner le couple au sens traditionnel qui a encore un bel avenir. C’est pourquoi nous voulons offrir aux hommes québécois vivant à Montréal la possibilité de rencontrer des femmes slaves à l’international, lesquelles sont plus attachées aux valeurs traditionnelles Montréal : Une ville francophone avec 53% de célibataires
Avec 2 Millions d’habitants, la ville de Montréal est la deuxième ville francophone au monde après Paris.Toutefois, comme en témoigne cet article de 2012 dans le journal La Presse, seulement 47% des personnes en âge de vivre en couple vivent en couple. La ville de Montréal ressemble de plus en plus à une ville de célibataire. La question serait de savoir s’il s’agit d’un choix conscient et raisonné de ses habitants ou une conséquence des choix de notre société nord-américaine. Il est un fait que les agences de rencontre et les sites de rencontre Montréalais comptent bien plus d’hommes que de femmes inscrites. Les femmes montréalaises modernes travaillent et gagnent très bien leur vie. Elles sont indépendantes et profitent de leur vie célibataire sans forcément chercher la relation de couple, souvent jugée asservissante pour une femme d’affaire carriériste. Les couples montréalais décident de se déplacer en banlieue, à Laval, Brossard, Saint-Bruno ou Longueuil. Qu’en est-il des hommes d’affaire intéressés par le couple et qui veulent une famille au sens traditionnel. Nous avons recueilli les problématiques suivantes en discutant avec nos clients :Une difficulté évidente pour rencontrer les bonnes personnes et surtout dans quelles endroits (bar, restaurant, club, etc.)Une grande difficulté à trouver des jeunes femmes aux valeurs traditionnelles communes, intéressées par la vie de famille et ses vicissitudes.Le manque de volonté de s’engager sur le long terme, de ces femmes montréalaises indépendantes, pour fonder une famille commune.Suite à de nombreuses demandes de la part d’hommes professionnels, célibataires sérieux et désireux de rompre le célibat, le CQMI a décidé de se lancer et de proposer ses services de mise en relations internationales avec des filles slaves.Un ratio Homme-Femme au Québec qui avantage largement les femmes célibataires.Suite au dernier recensement de Statistique Canada en 2016, il apparait quepour la première fois au Canada et au Québec, la population masculine dépasse en quantité la population féminine.Ainsi il y aurait plus d’hommes célibataires que de femmes célibatairesà la recherche d’une relation de couple.En 2016, on dénombre au Québec 2 Millions 798 mille hommes entre 15 et 64 ans pour 2 Millions 729 mille femmes entre 15 et 64 ans. Pas étonnant donc, que selon la règle de l’offre et de la demande, vous allez trouver beaucoup plus d’hommes dans les sites de rencontres québécois ou montréalais. La rareté créé la demande. En Ukraine c’est l’inverse, il y a plus de femmes célibataires que d’hommes, ce qui poussent ces dernières à rechercher l’amour à l’étranger. C’est donc le manque d’hommes disponibles qui poussent les femmes slaves à partir dans les pays étrangers et non pas la perspective du passeport canadien. Les femmes russes ne sont pas des arnaqueuses en puissance comme les médias cherchent à nous le faire croire.Découvrez les forfaits CQMI, votre agence matrimoniale internationale MontréalaiseFort de notre expérience et de nos nombreux partenariats avec des agences de rencontres situés dans les pays d’Europe de l’est, nous avons créé une méthode de rencontres adaptée pour vous permettre de trouver la femme de votre vie. Construit en 4 étapes, ce processus vous permettra de:Prendre contact et rencontrer le directeur Antoine Monner de notre agence à Montréal
Inscription et ouverture de votre dossier avec la prise de photos pour votre profilSélectionner, échanger et discuter avec des femmes russes ou ukrainiennes choisies sur notre siteAller à la rencontre de vos candidates préférées, si l’intérêt est réciproque, au cours d’un voyage organisée en Ukraine ou en Russie par le CQMI (voir les 3 forfaits disponibles)